Notre marraine et notre parrain !

SebastienLoeb.jpg

sevcolor1.jpg
Séverine ROBIC, notre marraine de choc, comédienne, réalisatrice, animatrice, ou l'humour pur et la générosité chevillée au corps !
Soutenez nos actions...
faire un DON sur


ou sur
logo-apayer.png


A ce jour, ce sont plus de 500 000 €uros qui ont été reversés à la recherche sur les cancers de l'enfant !

Les Bagouz' à Manon | Faites également la promotion de votre Page
Agenda
Le cancer de l'enfant
Le cancer reste la première cause de mortalité par maladie chez les enfants de plus de un an. Les traitements sont très lourds et souvent longs.
L'association "les Bagouz à Manon" reverse l'intégralité des dons et des recettes liées à la vente des bijoux, à la recherche sur les cancers infantiles et à l'amélioration de la qualité de vie des enfants malades.
Le Neuroblastome, c'est quoi ? C'est
ICI

Téléchargez dès à présent notre toute nouvelle plaquette et diffusez là sans modération wink
C'est par
ICI

NOS PARTENAIRES
institut-curie-fr.jpglogo IGR.jpg
logo perles and co.jpg
lesassospointcom.jpg
LOGO VELIZY.jpgteknologiklogo.jpg
L'association
Anciens blog & Livre d'Or
01-Les premières années - Manon-page2

En juin 1995, je cesse de travailler et je m'occupe à plein temps de ma jolie Princesse d'amour.

Pour raisons professionnelles, nous décidons de partir nous installer à Agen, plus exactement au Passage d'Agen. C'était fin février 1996.
Début février, je préparais donc notre déménagement (j'adore les cartons, vous le découvrirez plus tard !).

Période hivernale oblige, Manon avait une rhino carabinée mais sans fièvre. Le pédiatre avait prescrit un traitement standard, sans antibiotiques.
Mais voilà qu'un soir, mon Petit Chat d'Amour fait une poussée de fièvre à 40° !

Efferalgan pédiatrique (pardon pour la pub !), et ma Pépette se rendort mais vers 23 heures, elle se réveille en sanglots, se tenant sa petite tête entre les mains et me disant « Maman, j'ai mal ! » je vois bien qu'elle souffre les oreilles bonjour Madame l'Otite ! Je reprends sa température, toujours 40° Je lui redonne une dose d'Efferalgan et décide de lui faire prendre un petit bain : elle adore l'eau !


Dans les « manuels », on nous dit qu'il faut préparer un bain à une température inférieure de 2° à celle du corps de l'enfant mais, je ne sais pas si je pressens quelque chose ou pas,  toujours est-il que je lui prépare une eau à 39°, je commence à humidifier son petit corps avec un gant sur la table à langer puis, je la dépose tout doucement dans mes bras dans l'eau, en la caressant, en lui parlant, en faisant le clown !

Subitement, HORREUR TOTALE : mon petit bouchon d'amour CONVULSE ! Je la sors immédiatement de l'eau, je l'emmaillote dans une serviette tiède et douce et l'emmène dans sa chambre,  j'appelle son papa qui arrive immédiatement, moi, JE PANIQUE ! Il me dit d'appeler les pompiers ! Mais c'est quoi le numéro ??? le 15, 16, 17, 18 ??????Ma Princesse a ses petits yeux tout révulsés, son papa la berce, lui parle, la câline et moi, je deviens FOLLE !

Les pompiers arrivent rapidement. Manon n'a plus les yeux révulsés, elle est calme, collée à son papa qui explique tout aux gentils pompiers.
Moi, je suis une LOCQUE !!!
Décision est prise bien sûr d'hospitaliser ma Manonette, Direction le CHU de Bordeaux (nous habitons Le Bouscat). Je monte dans le camion de pompiers avec ma petite Puce accrochée à mon cou. Son papa nous suit en voiture. Manon se redresse dans mes bras pour essayer de vérifier par la vitre arrière du camion  que son papou nous suit bien ! Nous discutons avec le médecin pompier : elle est calme, détendue, pas chagrin du tout !
J'ai oublié de vous préciser : elle a tout juste 18 mois et parle déjà comme un livre !
Il est 2 heures du matin et nous arrivons aux Urgences. Nous sommes ensuite dirigées dans le service de médecine générale où nous allons passer la nuit.
Mais avant, prise de sang obligatoire, on ne veut pas que je sois avec mon Amour de ma Vie ! Arrrrrrrrrrgh. Une infirmière l'emmène en salle de soin, Manon n'a qu'une couche sur ses petites fesses, elle pleure, elle veut sa mamounette ! Et moi, je suis dingue mais je ne veux pas qu'elle me voit m'écrouler alors je joue les « fortiches », je lui souris et lui fait des grimaces pour retenir mes larmes. Je la vois derrière la vitre de la salle de soins, elle me regarde avec ses petits yeux embués. Ca y est, la piqûre est faite : elle n'a rien dit mais se jette immédiatement dans mes bras !
Direction la chambre, il est environ 4 heures du matin, nous sommes épuisées !
Un tout petit bout de chou dort dans la même chambre, bronchiolite, aérosol, sa maman dort également dans un fauteuil !
Manon regarde « son » petit lit à barreaux et me dit : « Maman, je veux pas dormir là ! ». « Ne t'inquiète pas Petit Chat, on va dormir collées serrées dans le fauteuil » et je nous installe, peau contre peau, sous un drap et une couverture !
Ouf ! Enfin collée serrées !
Entre temps, son papa est retourné à la maison nous chercher quelques affaires. J'ai fait très fort : je suis partie sans culotte ! J'avais juste enfilé un caleçon !
J'ai beaucoup fait rire ma Louloute !

Nous passerons 4 jours à l'hôpital avec un diagnostique final de « convulsions hypothermiques sur épisode viral » ! Pas de traitement particulier mais dès 38.5° de température, VALIUM !
C'était le 23 février 1996, jour de notre déménagement en Agenais !

Le même soir, arrivant dans notre nouvelle maison, Manon a pris sa sucette, s'est dirigée vers la poubelle et l'a jetée très fièrement ! Lorsque j'ai voulu lui mettre une couche avant de la coucher, elle m'a toisé et m'a dit : « C'est fini, Maman ! J'ai plus de sucette alors je veux plus de couche non plus ! »
Mon Bébé était toujours mon bébé mais elle était juste devenue une peu plus grande !
Première hospitalisation, première prise de conscience que tout peut s'arrêter en l'espace de quelques secondes !

J'ai retrouvé aujourd'hui un poème que j'avais écrit alors que Manon était encore avec nous. Je vous le livre ici :

« Manon,
Ma beauté, ma Princesse,
Mon Petit Chat d'Amour,
Ma douceur, ma richesse !
Avec Toi,
Mes jours sont bien plus longs
Que mes nuits !
Avec Toi, tout est bon !
Jamais l'ennui !
Et pourtant, le mal te prend
Et pourtant, tu m'apprends
Tous les jours à être plus forte !
Pour Toi, pour Nous,
Parce que tu es la Vie,
L'Amour de ma Vie ! »


Date de création : 24/04/2005 @ 15:08
Dernière modification : 24/04/2005 @ 15:26
Catégorie : 01-Les premières années
Page lue 55383 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


Réactions à cet article

DébutPrécédent [ ] SuivantFin

Nanou

Je m'appelle Anne, Nanou pour les intimes. Je suis une maman désenfantée de sa jolie princesse, Manon, "envolée" le 8 juillet 2002 après 4 années d'un long et dur combat contre le neuroblastome. Manon aurait eu 19 ans cette année, le 9 août, jour de la Saint Amour... Je suis également la maman enchantée d'un amour de Léo, petit lion (en fait, surtout un poisson !) arrivé sur terre le jour de la Saint Roméo (jolie coïncidence wink) 1999 !
2012 a marqué les 10 ans de l'envol 
de Manon pour un ailleurs sans douleur... Je suis triste bien sûr mais aussi heureuse de voir combien elle rassemble de belles personnes tongue
Je vous souhaite un merveilleux voyage au pays des Bagouz à Manon, Prixbandeau_femme_vf.jpg 2006 !
Retrouvez-nous sur facebook-icone-4148-96.png, twitter-bird-light-bgs.png,
logo_googleplus.jpg
Depuis le 8 juin 2011, le montant des dons en ligne sur Alvarum s'élèvent à :

L'histoire de Manon
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
320 Abonnés
Webmaster - Infos
ON EN PARLE ! (Média)
Les Flash Infos :
Edition Septembre 2013 ICI
Edition Mai 2013 
ICI
Edition Mars 2013 
ICI 
Edition Janvier 2013 
ICI
Edition Décembre 2012 
ICI


A l'occasion de cette Journée Internationale de Sensibilisation aux Cancers de l'Enfant, ce vendredi 15 février,
2 articles parus dans la presse :
Sud-Ouest du 12.02.2013 et Les Nouvelles de Versailles du 13.02.2013
et le
Communiqué de Presse de la Société Française des Cancers de l'Enfant,
rédigé par le Dr Jean MICHON

 


Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

^ Haut ^